Vous souhaitez vivre une expérience festive et insolite au cœur de la France ? Préparez vos kilts et rendez-vous en terre Franco-Écossaise à Aubigny-sur-Nère ! Chaque année, depuis 30 ans, cette ville de 6 000 habitants située aux confins du Berry et de la Sologne renoue avec son étonnant passé écossais…

Des écossais dans le Berry ?

Une cabine téléphonique rouge telle qu’on les retrouve au Royaume-Uni, des habitants en kilt, une cave à whisky, un pipe band… Bienvenue dans la Cité des Stuarts, la plus écossaise des villes françaises !

Aubigny-sur-Nère, la Cité des Stuarts

Qui se douterait que cette charmante petite ville de 6 000 habitants située au carrefour de l’ancienne province du Berry et du territoire naturel de la Sologne fut écossaise pendant plus de deux siècles ?

Aubigny est le lieu de mémoire de l’Auld Alliance : liens privilégiés qui unirent au fil des siècles les royaumes de France et d’Ecosse dont l’acte fondateur date de 1295.

Remontons quelques siècles plus tôt. Nous sommes au XVème siècle. C’est au nom de cette alliance que l’Ecosse apporta sa contribution majeure au royaume de France dans sa lutte contre l’envahisseur anglais pendant la guerre de cent ans. Le roi de France, Charles VII, fait appel aux écossais pour secourir le royaume de France des mains de leur ennemi commun : les anglais. Pour les remercier de leur aide, le roi offrit la seigneurie d’Aubigny à Jean Stuart de Darnley, connétable de l’armée écossaise et cousin du roi d’Ecosse.

Ainsi, durant plus de 250 ans (1423 à 1672), la cité albinienne fut propriété de la famille Stuart.

Un héritage écossais important

La présence écossaise a laissé de nombreuses traces. Le Château des Stuarts qui accueille une école de cornemuse ainsi que le Centre d’Interprétation de l’Auld Alliance. Le centre historique regorge de rues pittoresques égayées par des maisons à pans de bois datant du XVIème siècle, Maison du Bailli, Maison François 1er, Maison de la rue des foulons, Maison Saint Jean, Maison Jeanne d’Arc…

Pendant près de trois siècles, la cité vécue à l’heure écossaise. Le château fut racheté par la ville d’Aubigny au début du XIXème siècle. Mais les traditions demeurent !

Les Fêtes Franco-Ecossaises

Un week-end dépaysant

Depuis 1990, chaque année, aux alentours du 14 juillet, ces Fêtes Franco-Écossaises renforcent la relation étroite entre l’Ecosse et Aubigny.

La ville célèbre son passé et se pare de ses couleurs écossaises. Les kilts sont de rigueur, le son des cornemuses résonne et les pipe-bands envahissent la Cité des Stuarts !

Des dizaines de milliers de personnes déferlent sur la ville pour célébrer avec ferveur l’amitié séculaire d’Aubigny avec les écossais.

Les incontournables des FFE

Déambulez aux quatre coins de la ville et écoutez le son des cornemuses, assistez aux défilés des Pipe Bands locaux et ceux tout droit venus d’Ecosse et d’ailleurs, Suisse, Galice, Bretagne… (ensembles musicaux écossais composés de sonneurs et batteurs) et laissez-vous transporter jusqu’en Ecosse !

Démonstrations de Highland Games (jeux traditionnels écossais) dans les Grands-Jardins, danses celtiques, marchés médiévaux et écossais, campements médiévaux, ripailles, village des clans, vous transporteront dans l’univers des Highlands ! Sans oublier les concerts de rock celtique et la nuit des cornemuses qui rythment chaque soir ce festival insolite.

Vous aussi, offrez-vous un week-end festif en famille ou entre amis !

Alors si vous aussi vous voulez parler « English », boire du whisky (avec modération) goûter au traditionnel Haggis et porter le kilt sans risque ! Rendez-vous à Aubigny-sur-Nère ! Ambiance festive assurée !